Installation - Performance : « ∫ »
Création 2004 - Durée : 20 min
Maison de la Culture du Japon à Paris, lors de l’événement « Dance and media, Cultural Mix from Tokyo » dans le cadre de ‘La Semaine des cultures étrangères’

Concept, Direction artistique : Yuka TOYOSHIMA
Chorégraphie : Shoji MATSUO
Interprètes : Shoji MATSUO, Mitsuaki MATSUMOTO et Shinya NIWA
Musique, Dessin animé et Technique : Mathieu MARTIN
Création lumière : Yuko SANO

Concept

Autrefois, dans les cérémonies rituelles, les hommes mettaient des masques, des costumes pour personnifier des divinités, des esprits et des personnages légendaires et évoquer aux spectateurs la représentation d’une ‘’vision”.

Cette création « ∫ » a pour objet de transformer « le Nô du rêve », cet univers rituel qui fait appel aux âmes légendaires, en une performance contemporaine, et de rechercher les dispositifs numériques qui nous permettent, aujourd’hui, de créer un espace scénique où se rencontrent le réel et l’irréel et symboliquement d’exprimer cette vision sur scène.

Les danseurs exécutent les gestes codifiés et un musicien donne une succession de sons fragmentaires et ondulatoires dans un espace vide où seule une scénographie lumineuse vient créer un environnement.

Tous les éléments scéniques se réunissent dans le but de faire apparaître une "vision imaginaire" sur la scène.

En prenant pour base la pièce du Nô « Matsukazé », elle produit une sorte de partition visuelle originale composée de couleurs et de lignes qui ressemblent à un dessin animé. Dans cette partition, les couleurs indiquent l’atmosphère et les lignes montrent l’intensité que contient l’univers de « Matsukazé » afin d’appliquer ce dynamisme d’origine à l’espace scénique de la création de HELENA.

Menumenufr.html
« Epiphania » 
epiphaniafr.html
« TOKYO MON AMOUR » 
tokyomonamourfr.html
« Vita Nova » 
vitanovafr.html
« Interfuit » 
interfuitfr.html
HomeYuka_TOYOSHIMA.html
Worksworksfr.html
Portraitportraitfr.html
« Labrys »labrysfr.html

Les vidéos du projet HELENA portent sur une recherche de la réinterprétation des récits classiques du théâtre japonais du Nô, en de nouvelles histoires visuelles contemporaines indépendantes des originales.

Sans parole, abstraites, les images s’enchaînent et créent une sorte de dynamisme métaphorique qui entraîne une autre forme de sensation, une approche directe intuitive chez chacun des spectateurs.

Une installation/vidéo pour Nuit Blanche, dans l’Enceinte de Philippe Auguste dont la qualité historique et architecturale est capable de susciter une perception particulière du temps - évoque un lieu intemporel et crée un espace symbolique, concourant à faire resurgir les émotions collectives et individuelles liées à la mythologie.

La muraille de l'Enceinte de Philippe Auguste est utilisée comme écran de projection. Des images de cascades débordant du mur symboliseront "la conscience fondamentale de l’ univers" dans le Bouddhisme, toujours présente et toujours fuyante comme l'eau d'une cascade.

Voir Bande-AnnonceNuit_Blanche_fr.html
Voir Ambiance sur le siteNuit_Blanche_fr_2.html
télécharger : 
Libération
 (PDF/2.1 MB)Insta-perfofr_files/LIBERAT1.PDF
Lien : Entretien avec Fondation Franco-Japonaise Sasakawahttp://www.ffjs.org/index.php?section=itws&detail=1&itemid=1&visiteur=5e5fc160cec59552eff40f5a3d1f66a8
Création 
+ 
Collaborationcreationfr.html
Installation & Performance
Nuit Blanche Paris 2010 
HELENA Installation & Projection Video
Nuit Blanche Official website  :
http://nuitblanche.paris.fr/http://nuitblanche.paris.fr/
© Déborah Lesage/MAIRIE DE PARISInsta-perfojp.html
Conseiller technique pour l'installation : Nicolas Barraud
En partenariat avec : Mairie de Paris, la Fondation franco-japonaise Sasakawa, Nomura Foundation, Panasonic France S.A.S.
HELENA - Projet associé - Nuit Blanche Paris 2010
Le samedi 02 octobre 2010 de 19h à 07h du matin
Enceinte de Philippe Auguste / TEP Jardins Saint Paul
9, Rue Charlemagne 75004 Paris
朱